Les jumeaux Jean et Pierre

LES JUMEAUX JEAN ET PIERRE

Pic du Midi d'Ossau - Photo Guillaume Saenz © - Site internet

- La légende presque vraie
- La vraie légende
- Sources
- Topos

LA LEGENDE PRESQUE VRAIE

Il y a fort longtemps, Jean et son frère Pierre étaient bergers au fond de la vallée d'Ossau. A leurs heures perdues, qu'ils avaient nombreuses, ils étaient très bordéliques, ils exerçaient également le beau métier de douanier.

Un jour, ou peut-être une nuit, près du lac, Jean s'était endormi. Quand soudain, venant de nulle part, surgit un bouc noir. Lorsque Jean lui demanda son nom, l'animal dit "Barbara". Jean, qui avait fait des études, au moins jusqu'à l'école élémentaire, et qui n'était pas qu'à moitié con, sentit l'entourloupe. Et l'animal était sans papiers. Ça sentait mauvais, cette histoire. Et Jean avait du flair. Ni une, ni deux, encore moins trois, il voulut le reconduire à la frontière.

Le combat fut violent. Terrible. Féroce. Puissant. Titanesque. Après trois secondes, le bouc attrapa Jean et lui mordit les couilles. Ce fut douloureux. Le cri se fit entendre jusqu'au port de Marseille. Ce qui rendit sourd la sardine, mais c'est une autre histoire. Ne mélangeons pas tout. Pierre, qui glandouillait non loin de là, accourut. Le bouc finit en méchoui.

Il y a fort longtemps, Barbara, réputée pour sa voix angélique, vivait dans les montagnes. Elle aimait énormément son bouc qui avait la fâcheuse habitude de s'égarer. A ses heures perdues, qu'elle avait nombreuses, elle était très désordonnée, Barbara était sorcière, ou brouche, comme on dit là-bas, ou là-haut, allez savoir. Quand elle apprit la nouvelle de son bouc cramoisi, servi aux petits légumes, son sang ne fit qu'un tour. Elle transforma les deux frères en un gros caillou afin que personne n'oublie cette histoire.

C'est ainsi que naquit le Pic du Midi d'Ossau.

Extrait des Chroniques de Jean le Charlatan

Pic du Midi d'Ossau - Vidéo "Pic Peyreget, Lacs d'Ayous"

LA VRAIE LEGENDE

Il y a fort longtemps, dans les hauts pâturages de Peyreget, vivaient deux bergers. Jean, le petit, et Pierre, le colosse, étaient frères jumeaux. D'une grande force et d'un grand courage, ils avaient aussi pour mission d'empêcher les troupes de barbares venant du sud d'envahir la belle vallée d'Ossau.

Une nuit, pendant que Pierre gardait ses brebis dans une prairie au nord du lac de Pombie, il entendit un grondement épouvantable venant des profondeurs de la terre. Redoutant les êtres maléfiques, Pierre demanda à Jean de venir surveiller les alentours avec lui. C'est alors qu'un bouc noir s'attaqua à Jean, le poursuivit, le mordit puis le mit à terre. Pierre vola au secours de son frère, mais au moment où ils prirent le dessus sur le terrible animal, une sorcière surgissant des entrailles de la terre parvint à entraîner les deux bergers dans le monde souterrain, abandonnant ainsi leur poste de garde.

Pendant que les jumeaux se bagarraient avec la sorcière, les barbares, qui avaient signé un pacte avec le Diable, profitèrent de la ruse pour attaquer la vallée et anéantir ses habitants, hommes, femmes et animaux. Les eaux des gaves se colorèrent de sang.

Après un combat sans relâche qui dura trois jours et trois nuits, Pierre et Jean réussirent à tuer la sorcière et à s'évader en volant deux épées forgées dans le feu des enfers. Équipés de leurs armes maléfiques, les deux frères embrochèrent les barbares sanguinaires jusqu'au dernier.

Mais, en guise de punition pour avoir volé les épées magiques, le Diable pétrifia les jumeaux pour l'éternité, devenus depuis les indissociables grand et petit pic du Pic du Midi d'Ossau, gardien de la vallée, et affectueusement surnommé Jean-Pierre par les gens de la montagne.

NB : Comme pour de nombreuses les légendes, il existe plusieurs versions de celle-ci. L'une des plus répandues (et très proche de celle-ci) est celle où le Diable n'est pas cité et ce sont des brouches (des sorcières) qui pétrifient les deux frères.

SOURCE

1000 lieux légendaires et mystérieux des Pyrénées, vol.2 (Francis Baro / Rando Editions)

TOPOS

Les topos du Bouquetin Boiteux passant au plus près du Pic du Midi d'Ossau.
Pic Peyreget, Lacs d'Ayous (Grand Tour de l'Ossau) ; Pic Peyreget depuis le Caillou de Soques ; Refuge de Pombie depuis le Caillou de Soques ; Brèche inférieure de Moundelhs

Commentaires