Ibon de Estanès, Bisaurin (Parking d'Espélunguère, en boucle)

Départ : Parking d'Espélunguère (Vallée d'Aspe)
Accés Véhicule

NB : La fin de la piste qui monte au parking d'Espélunguère, notamment après la Centrale Électrique d'Estaens est en très mauvais état mais est praticable en roulant tout doucement.

Distance : 21,5km
Dénivelé : 1700d+/d-

Altitude max : 2670m
Infos Neige&Avalanche (Météo France, Pyrénées)


VIDEO

7 Octobre 2021


DIFFICULTÉS

Cotation : T3/T4Infos cotations

Trail & Randonnée : Un court passages où il faut s'aider des mains. Pentes raides. Quelques passages qui peuvent impressionner. Plusieurs passages hors-sentier, plus ou moins longs.


CHIENS

Chiens interdits, même tenus en laisse. Parcours traversant la zone cœur du Parc National des Pyrénées.


DESCRIPTION

Km 0 à km 4.
Départ du Parking d'Espélunguère. Plusieurs places. Suivre le sentier qui monte dans le bois, vers le sud/sud-ouest.

Au km 0,1 environ, arrivée à la Cascade d'Espélunguère.

Continuer de suivre le sentier qui monte. Montée plus ou moins raide mais courte. En sortie de bois, continuer vers le sud en suivant le sentier puis, rapidement, emprunter une passerelle pour traverser un ruisseau (Ruisseau d'Espélunguère). Suivre le sentier qui monte ensuite vers le sud et s'enfonce dans la forêt. Montée raide.

Dans la forêt, le sentier finit par partir complètement vers l'ouest et la pente devient plus douce. Il sort ensuite de la forêt et monte en pente douce à flanc de montagne. Le cheminement emprunte ensuite de petits ponts métallique puis une échelle en fer avant d'atteindre un collet au-dessus de l'lbon de Estanés.

Longer la crête vers le nord-est.

Au km 2,5 environ, arrivée à la Croix frontière 281.
-> voir les infos sur la Croix frontière 281.

ATTENTION ! L'accès à cette croix frontière se situe sur une petite avancée mi-herbeuse mi-rocheuse, au-dessus des falaises, et qui peut impressionner.

Continuer le long de la crête, vers le nord-est. Montée en pente très douce.

Au km 2,9 environ, arrivée à la Croix frontière 282.
-> voir les infos sur la Croix frontière 282.

Continuer vers l'est, plus ou moins en hors-sentier.

Au km 3 environ, arrivée à la Croix frontière 283.
-> voir les infos sur la Croix frontière 283.

Descendre vers le sud-est, en hors-sentier. Descente courte, plus ou moins raide. Puis remonter un ressaut vers le nord-est. Montée courte, plus ou moins raide.

Au km 3,3 environ, arrivée à la Croix frontière 284.
-> voir les infos sur la Croix frontière 284.

Descendre en hors-sentier vers le sud. Descente courte, plus ou moins raide. Puis se diriger vers le sud-ouest et l'Ibon de Estanès.

Au km 3,7 environ, arrivée à l'Ibon de Estanés.

Suivre l'une des nombreuses sentes qui part vers le sud.

Km 4 à km 8.
Continuer vers le sud. Vers le km 4,3, le cheminement croise un sentier évident (GR11). Continuer tout droit puis suivre des cairns plus ou moins visibles, en hors-sentier, et qui emmènent vers l'est puis qui montent vers le sud dans une zone karstique. Montée plus ou moins raide.

Le cheminement finit par récupérer une sente qui descend vers le sud-est en pente douce et qui récupère un sentier évident. Suivre ce sentier qui monte ensuite vers le sud. Montée plus ou moins raide.

Au km 6 environ, arrivée à la Valle de los Sarrios.

Se diriger vers le sud-ouest, plus ou moins hors-sentier. Passage plat puis montée en pente douce.

Au km 7,2 environ, arrivée dans le Circo de Olibon.

Suivre un sentier évident qui monte vers l'ouest.

Au km 7,4 environ, arrivée au Puerto de Bernera.

Suivre le sentier qui descend en pente douce vers l'ouest/nord-ouest.

Km 8 à km 12.
Continuer sur le sentier puis, vers le km 8,8, ne pas suivre le sentier qui part vers le sud-ouest, à gauche, mais continuer tout droit vers l'ouest/nord-ouest, en visant le Collado de Secus. Le sentier, d'abord bien visible, finit par disparaître. Continuer en hors-sentier, en suivant les cairns, plus ou moins visibles. Montée raide à très raide.

Le cheminement arrive sur un replat encaissé. Continuer vers l'ouest/nord-ouest, toujours en visant le Collado de Secus, puis suivre les cairns, toujours plus ou moins visibles, qui font bifurquer vers le sud, dans un couloir rocheux. Monter dans ce couloir rocheux en suivant les cairns.

NB : La montée dans ce couloir rocheux est raide à très raide, et nécessite à de rares et courts endroits, de s'aider un peu des mains. Bien suivre les cairns.

Vers le km 11,1, le cheminement arrive sur un petit replat. Suivre le sentier qui monte vers le nord-ouest. Montée raide. Le sentier finit par arriver sur la crête finale du Bisaurin. Suivre la crête, assez large, ou légèrement en contrebas, versant sud.

ATTENTION ! La crête finale est assez large, avec, sur son versant nord, des falaises, et sur son versant sud, une pente raide à très raide. Elle est sans difficulté technique mais peut éventuellement impressionner sur quelques passages.

Au km 11,9, arrivée au Bisaurin.

Revenir par le même cheminement que l'aller, en suivant la crête ou légèrement en contrebas, versant sud.

Km 12 à km 16.
Continuer de suivre le cheminement de l'aller en sens inverse jusqu'à rejoindre le replat sous le Collado de Secus. Descente raide à très raide, dans des éboulis ou rocheuse, et nécessitant un peu l'aide des mains dans sa partie finale.

Se diriger vers l'est, toujours en suivant le cheminement de l'aller puis, vers le km 13,5, quitter le cheminement de l'aller et monter vers le nord, en hors-sentier. Quelques cairns. Bifurquer vers l'est, toujours en hors-sentier et rejoindre un replat herbeux. Se diriger vers le nord puis suivre une sente qui descend vers l'est, en pente douce.

Remonter ensuite vers l'est, en hors-sentier, en visant un petit col.

Au km 14,8, arrivée à la Brèche de Sécus.

NB : Le passage de la Brèche de Sécus est peu évident à voir en venant par ce versant sud. Il est marqué par un petit cairn, situé un peu en-dessous.

Descendre vers le nord, hors-sentier, en suivant des cairns espacés et plus ou moins visibles. Descente plus ou moins raide. Récupérer un sentier puis le suivre vers l'est/nord-est. Le sentier descend à flanc de montagne et descend en pente douce.

Vers le km 15,9, quitter le sentier et descendre en hors-sentier vers le nord.

Km 16 à km 21,5.
Continuer en hors-sentier vers le nord dans un cheminement un peu chaotique. Puis, vers le km 16,5, récupérer un sentier évident (GR11) et le suivre vers le nord puis vers le nord-ouest.

Le sentier finit par arriver sur un large replat. Se diriger vers l'est. Vers le km 19,2, un peu avant l'Escalé d'Aigue Torte, traverser le lit d'un ruisseau puis se diriger vers l'est.

Au km 19,3 environ, arrivée à la Croix frontière 280.
-> voir les infos sur la Croix frontière 280.

Revenir sur ses pas puis rejoindre l'Escalé d'Aigue Torte.

Au km 19,4 environ, arrivée à l'Escalé d'Aigue Torte.

Suivre le sentier évident qui descend vers l'est. Descente plus ou moins douce. Le sentier s'enfonce ensuite  dans les bois puis chemine dans une fougeraie sur une pente plus ou moins douce. Vers le km 20,8, le cheminement arrive sur une piste qu'il faut suivre sur quelques mètres avant de descendre vers la passerelle empruntée à l'aller. Suivre le sentier de l'aller, en sens inverse et revenir jusqu'au point de départ.


PARCOURS


PROFIL ALTIMÉTRIQUE



MÉTÉOTutoriel météo

Météo Bisaurin (meteoblue)

SOURCES

Rando-Marche
Topo détaillé sur un parcours différent qui effectue la montée au Visaurin depuis le Parking de Sansanet, en passant, à l'aller, par le Collado de Secus et le suivi de l'arête entre ce col et le sommet. Photos du parcours. Fichier gps au format gpx.

Topopyrénées
Topo détaillé sur un parcours différent qui effectue la montée au Visaurin en aller-retour, depuis le Parking de Sansanet. Photos du parcours et panorama avec des sommets nommés depuis la crête finale du Visaurin. Fichier gps au format gpx.



Commentaires

  1. Salut Bouquetin,
    Magnifique!
    Le Bisaurin, c'est un sommet magique, j'en suis toujours revenu émerveillé!
    Je suis content que tu aies pu faire la boucle depuis Espélunguère avec un retour par la brèche de Sécus, (on en avait parlé sur le forum le 03/09/2020, le temps passe trop vite…)
    A très bientôt, j'espère!
    Gilles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Gilles. Je suis toujours émerveillé quand je me balade mais là j'ai pris une grosse claque sur cette rando. J'ai pas les mots pour décrire. Ah je me disais bien qu'on en avait parlé sur PTeam mais je ne retrouvais plus le sujet pour le mettre dans les sources. A bientôt.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire