Cotations des parcours

COTATIONS DES PARCOURS


Cotation et difficulté d'un parcours

La cotation utilisée et décrite ici est la reprise de l'article de cotation de randonnée pédestre et trail du site collaboratif CampToCamp. Quelques modifications ont été effectuées afin d'intégrer la notion de trail. La cotation est une cotation de la technicité d'un parcours. C'est une donnée assez subjective et un exercice délicat mais qui peut éventuellement donner une première idée des difficultés. Elle n'est pas une donnée absolue et ne peut se substituer à une lecture des topos (subjectifs eux-aussi et qui ne sont certainement pas parfaits) et des difficultés rencontrées.

La cotation est donc une valeur à appréhender avec précaution et qui ne peut prendre en compte certaines subtilités d'un parcours. Il est important de garder en tête que ce n'est pas parce que l'on a effectué une fois un parcours d'une certaine cotation que l'on est capable d'effectuer tous les parcours de cette cotation.

La difficulté globale d'un parcours est dépendante de nombreux paramètres. Non seulement la technicité, plus ou moins bien évaluée par la cotation, mais aussi la longueur, le dénivelé et le rapport entre la longueur et le dénivelé sont des facteurs importants. En effet, un parcours de 13km et 1500d+ est bien différent d'un parcours de 25km et 1500d+. Le profil altimétrique du parcours est également à prendre en considération. Viennent également s'ajouter l'altitude du parcours et la météo. Enfin, la fatigue, l'expérience et les capacités de chacun sont à prendre en compte dans la difficulté d'un parcours.

Atteindre un sommet ou un lieu n'est pas le but en montagne. Le but ultime est d'en revenir.

T1 Randonnée

Sentier bien tracé, piste forestière ou d'alpage. Terrain plat ou en faible pente, pas de risques de chute.

Exigences : Aucune. Chaussures de marche ou de trail recommandées. L'orientation ne pose pas de problèmes, en général possible même sans carte.

T2 Randonnée en montagne

Sentier avec tracé ininterrompu. Terrain parfois raide, risques de chute non exclus.

Exigences : Avoir le pied assez sûr. Chaussures de trekking ou de trail avec une bonne accroche recommandées. Capacités élémentaires d'orientation.

T3 Randonnée en montagne exigeante

Sentier pas forcément visible partout. Les passages exposés peuvent être équipés de cordes ou de chaînes. Éventuellement appui des mains nécessaire pour l'équilibre. Quelques passages exposés avec risques de chute, pierriers, pentes mêlées de rochers sans trace.

Exigences : Avoir le pied très sûr. Bonnes chaussures de trekking ou bonnes chaussures de trail avec une très bonne accroche. Parcours de trail très exigeants où les possibilités de course sont très intermittentes. Capacités d'orientation dans la moyenne. Expérience élémentaire de la montagne souhaitable.

T4 Randonnée alpine

Traces parfois manquantes. L'aide des mains est quelquefois nécessaire pour la progression. Terrain déjà assez exposé, pentes herbeuses délicates, pentes mêlées de rochers, névés faciles et passages sur glacier non recouverts de neige.

Exigences : Être familier du terrain exposé. Chaussures de trekking rigides ou chaussures de trail (hors glacier, hors névés pentus) avec une très bonne accroche. Parcours à la limite du trail, où les possibilités de course sont rares. Une certaine capacité d'évaluation du terrain et une bonne capacité d'orientation. Expérience alpine. En cas de mauvais temps le repli peut s'avérer difficile.

T5 Randonnée alpine exigeante

L'itinéraire est souvent sans traces. Une bonne capacité d'orientation est nécessaire. Terrain exposé, exigeant, pentes raides mêlées de rochers. Quelques passages d'escalade faciles : 2 maximum (ponctuellement jusqu'à 3c si le pas est très court et la chute sans conséquence). Petits glaciers et névés, non crevassés, pouvant nécessiter l'usage de crampons mais ne nécessitant pas, habituellement, le matériel d'encordement. Le matériel et les techniques d'alpinismes peuvent être employés occasionnellement pour un passage ponctuel mais pas comme un moyen de progression continu.

Exigences : Chaussures de montagne. Parcours non adaptés au trail. Évaluation sûre du terrain nécessaire. Bonne expérience de la haute montagne et connaissances élémentaires du maniement du piolet et de la corde.


Commentaires