Les pics du Jer

LES PICS DU JER

Petit Jer et Grand Jer

- La légende presque vraie
- La vraie légende
- Sources
- Topos

LA LÉGENDE PRESQUE VRAIE

Pour les lecteurs assidus qui suivent, ceux qui précèdent n'avaient qu'à attendre, il n'est nul besoin de rappeler, mais on va le faire quand même car c'est une simple tournure de phrase, laquelle commence à être bien longue et bien sinueuse, j'en ai la nausée, il n'est donc nul besoin de rappeler qu'il y a bien longtemps, Jean avait fini par créer les Pyrénées. Et, rappelons-le car certains lecteurs, ceux qui précèdent, suivez donc un peu sinon on n'arrivera jamais à la fin de cette légende, donc, certains lecteurs ont la mémoire qui flanche et pour eux nous rappelons que Jean, après un si dur labeur, balança par-dessus son épaule un peu de matériau qu'il avait utilisé pour façonner la montagne.

Ce que l'histoire ne disait pas, et nous rectifions ici, c'est mieux que là-bas, cette honteuse erreur, c'est que la boulette atterrit lamentablement à la limite de la plaine de Lourdes, la ville de Bernadette, une jeune demoiselle qui fumait le chichon, mais c'est une autre histoire, qui n'a pas lieu d'être contée dans le cadre qui nous intéresse ici, c'est mieux que là-bas, on l'a déjà dit, veuillez suivre, merci, c'est fatiguant de répéter. Pfff... il semble que les lecteurs aient du mal à suivre cette histoire pourtant simple.

Faisons donc court et direct, ne passons pas par quatre chemins, allons droit au but, agissons sans détour et ne tournons pas autour du pot. Jean jeta une boulette et la boulette chut.

C'est ainsi que naquit le massif du Pic du Jer et que se termine cette légende à rallonge qui parle beaucoup pour ne pas dire grand-chose.

Extrait des Chroniques de Jean le Charlatan

Au sommet du Grand Jer

LA VRAIE LÉGENDE

Dieu termina la création du monde par la construction de l'une de ses plus belles réalisations, les Pyrénées. Mais, après un si dur labeur, il s'aperçut qu'il lui restait un peu de matière. Alors, le Créateur regarda sa dernière œuvre. La montagne était parfaite, et il se demanda si un simple ajout ne viendrait pas compromettre cette belle harmonie. Mais il ne pouvait pas non plus donner aux hommes un mauvais exemple de gaspillage.

Rapidement, Dieu prit sa décision. Il plaqua au pied des contreforts, à la limite de la plaine de Lourdes, une petite montagne qui n'en était pas moins majestueuse. Alors qu'il terminait de façonner les belles courbes de ce massif, une éclaboussure s'échappa de sa truelle et vint harmonieusement parfaire la création. À cette petite proéminence, les hommes donnèrent le nom de Petit Jer, et du sommet supérieur, le nom de Grand Jer.

Croix du Grand Jer

SOURCES

Légendes et mystères des Hautes-Pyrénées (Jacques Dubourg / MonHélios Editions)
Le Pic du Jer, les légendes (Loucrup65)

Petit Jer

TOPOS

Les topos du Bouquetin Boiteux passant aux pics du Jer.
Pic du Jer, Petit Jer
Le Grand Jer, ou plus simplement le Pic du Jer, est le sommet d'un petit massif qui surplombe la ville de Lourdes et qui est caractérisé par une immense croix. Sur ce même massif, un peu plus bas, au nord, on peut apercevoir un petit ressaut. C'est le Petit Jer, où se dressent trois autres croix plus modestes. Ce parcours, au départ de Lourdes, permet de visiter le massif sur plusieurs versants et de rejoindre les deux sommets, le Petit Jer et le Grand Jer.

Les 3 croix du Petit Jer

Commentaires