Pic d'Anie, Pic d'Arlas (La Pierre Saint-Martin, en boucle)

Départ : Parking (La Pierre Saint-Martin, Vallée de Barétous)
Accés Véhicule

Distance : 15,5km
Dénivelé : 1050d+/d-

Altitude max : 2504m
Infos Neige&Avalanche (Météo France, Aspe-Ossau)

VIDEO

5 Octobre 2019

DIFFICULTÉS

Cotation : T3Infos cotations

Trail : Parcours très technique en zone rocheuse et déchiquetée. Quelques passages où il faut utiliser les mains. Passages hors-sentier. Très long passage en zone karstique où le parcours est peu évident à trouver. A ne pas faire par temps de brouillard ou pluie.

Randonnée : Quelques passages où il faut utiliser les mains. Passages hors-sentier. Très long passage en zone karstique où le parcours est peu évident à trouver. A ne pas faire par temps de brouillard ou pluie.

CHIENS

Chiens autorisés, mais parcours essentiellement en zone rocheuse et abrasive. Plusieurs passages où un chien peu agile peut avoir des difficultés, notamment sur le retour. Aucun point d'eau.

DESCRIPTION

Km 0 à km 4.
Départ d'un des parkings de la Pierre Saint-Martin (parking de camping-car). Prendre un chemin large qui part vers le sud et contourne le Refuge Jeandel par l'est pour récupérer le Gr10 qui suit une large piste (piste de ski). Montée plus ou moins douce.

La piste arrive sur un replat au niveau du Pas de Single puis effectue une descente courte et douce sur le Plateau de Pescamou. Suivre cette piste qui quitte le Gr10.

Au km 2,3 environ, quitter la piste et suivre un sentier balisé qui monte en pente plus ou moins raide, vers l'est, et finit par retrouver à nouveau la piste vers le km 2,5. Suivre la piste vers l'est sur 200m environ et sur une montée en pente douce.

Quitter la piste au km 2,7 environ pour prendre un sentier qui part vers l'ouest/sud-ouest. Le sentier récupère le sentier balisé qui part vers le sud/sud-est. Suivre ce sentier qui monte en pente plus ou moins douce.

NB : A cet endroit, on perd parfois un peu le chemin car il y a plusieurs traces de sentier. Il faut bien chercher quelques cairns et surtout les marques de peinture du sentier balisé. L'orientation n'est pas difficile puisqu'il faut viser le Pic d'Anie.

Vers le km 3,9, prendre le sentier balisé qui part vers l'est/nord-est et s'enfonce dans la zone rocheuse (karst).

Km 4 à km 8.
Continuer sur le sentier, évident et facile à suivre, toujours marqué à la peinture, qui effectue des successions de courtes montées et descentes et quelques montées plus raides. Zone très technique en trail au milieu des rochers et cailloux.

Vers le km 5,9, arrivée au Col des Anies.

Continuer vers le sud en suivant un sentier qui s'efface. Il faut alors bien suivre les cairns pour récupérer un sentier évident qui monte à flanc du Pic d'Anie, sur son versant nord, dans un pierrier de petits cailloux. Montée en pente plus ou moins douce avec deux très courts passages où il faut utiliser les mains pour grimper sans difficultés.

Le sentier finit par arriver à un petit couloir qui monte vers le sud. Monter dans ce couloir, en s'aidant des mains mais sans difficultés. Couloir court et peu raide.

Le sentier continue ensuite sur le flanc ouest/sud-ouest du Pic d'Anie sur une montée douce pour arriver à un nouveau passage très court où il faut s'aider un peu des mains. Suivre ensuite le sentier qui monte vers le nord/nord-est, jusqu'au sommet. Montée raide.

Au km 7,9 environ, arrivée au Pic d'Anie.

Redescendre par le même chemin que l'aller. Descente raide sur des petits cailloux roulants.

Km 8 à km 12.
Continuer sur le sentier puis passer le court passage où il faut un peu s'aider des mains. Continuer sur le sentier vers l'ouest puis, au niveau d'un cairn, au km 8,3 environ, quitter le chemin de l'aller pour prendre un sentier qui descend à gauche, vers le sud.

Suivre ce sentier qui s'enfonce dans le karst. A partir de là, difficile d'expliquer le cheminent au milieu de ce paysage calcaire et déchiqueté. Il faut suivre ce sentier qui devient peu évident parfois voire complètement effacé. La direction globale est le nord-ouest.

NB : Ce sentier est marqué à la peinture rouge, mais de nombreux marquages sont très effacés et parfois difficiles à voir. C'est pourtant ces marquages qu'il faut suivre. Il existe également de nombreux cairns. Mais justement très nombreux et qui, pour certains, indiquent des cheminements complètement différents, voire n'amènent nul part.

ATTENTION ! Ce passage dans le karst est non seulement peu évident à suivre, mais il est également technique et il faut parfois enjamber de petites fissures ou faire de grandes enjambées entre des rochers. Il faut absolument prendre son temps et ne pas se précipiter.

Le parcours finit par quitter le sentier marqué par les peintures rouges puis arrive sur une zone calcaire aplani. Il faut alors se diriger vers l'ouest et la crête frontière en remontant une pente herbeuse assez raide mais courte, en suivant quelques cairns.

Continuer sur la large crête, en hors-sentier et vers le nord/nord-ouest, passer la Borne Frontière 268, puis descendre, en hors-sentier, vers le nord, sur une descente en pente douce.

Vers le km 11,7, récupérer le sentier de l'aller, balisé, au niveau du point où il s'enfonçait dans le karst (km 3,9). Le suivre vers le nord sur 300m environ.

Km 12 à km 15,5.
Vers le km 12, quitter le chemin de l'aller et suivre un sentier qui part vers le nord-ouest, d'abord sur un replat pour atteindre le Col de Boticotch puis sur un faux-plat descendant, en versant ouest, pour rejoindre le Col de Pescamou, où se trouve la Borne Frontière 265, au km 12,8 environ.

Prendre le sentier évident qui monte vers le nord et le Pic d'Arlas. Montée raide mais assez courte.

NB : Il est préférable de rester sur la crête, bien raide mais large, plutôt que de se laisser entraîner sur des sentes qui amènent sur le flanc herbeux de la montagne, très raide.

Au km 13,3 environ, arrivée au Pic d'Arlas.

Suivre un sentier qui descend en lacets sur le versant nord du Pic d'Arlas. Descente plus ou moins raide mais courte. Puis suivre le sentier qui part vers l'ouest et arrive au Col d'Arlas vers le km 13,7.

Descendre ensuite, plus ou moins hors-sentier et sur une pente herbeuse plus ou moins douce avec des passages plus raides, vers le nord/nord-est, en direction de la Pierre Saint-Martin.

Vers le km 14,7, arrivée au niveau du Refuge Jeandel. Puis reprendre le chemin de l'aller pour revenir au point de départ.

PARCOURS

PROFIL ALTIMÉTRIQUE


MÉTÉOTutoriel météo

Météo La Pierre Saint-Martin (Météo France)
http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-montagne/la-pierre-st-martin/64570

Météo Pic d'Anie (meteoblue)

Commentaires