Pyrénées - Borne frontière 277

 Borne frontière 277

Borne frontière 277, vue vers le nord

Surlignage photoshop de la gravure

LE RÉCIT PEU CRÉDIBLE

La pierre était au milieu de nul part. Autant dire qu'elle n'était pas facile à trouver. Et pourtant, elle ne résista pas à ma détermination. Nul part était bien là où je pensais. Pas loin du trou du cul du monde.

Extrait des Voyages de Jean le Mythomane

POSITION

Au milieu du col de la Cuarde ou de la Counarda, croix sur la face supérieure d'une grande pierre plate à demi enterrée et fixée avec du mortier sur l'arête de partage des eaux.

Convention additionnelle du Traité de délimitation du 14 avril 1862
Annexe 1re. Procès-verbal d'abornement de la frontière internationale.

Croix et nombre 277 gravés sur la face sud d'une pierre redressée, au milieu du Col de la Cuarde, non loin du panneau du parc national.

Vers le nord-est

INFOS

Article premier.
La ligne séparatrice des Souverainetés de France et d’Espagne, depuis l’extrémité orientale de la Navarre jusqu’au val d’Andorre, partira du sommet de la Table des Rois, dernier point désigné au procès-verbal d’abornement dressé en exécution de l’article 10 du Traité de limites du 2 décembre 1856, et suivra la crête principale des Pyrénées jusqu’au pic de Gadedaille, en s’avançant de l’Occident à l’Orient entre la vallée française d’Aspe et la vallée espagnole d’Anso.


Traité du 14 avril 1862

La Croix frontière 277 fait partie des 154 bornes, numérotées de 273 à 426, définies par le Traité du 14 avril 1862 délimitant la frontière allant de la Table des Trois Rois au Port de Boué. Elle est intégrée à la délimitation spécifiée dans l'Article 1 de ce même traité.

TOPOS

Les topos du Bouquetin Boiteux passant à la Borne frontière 277.

SOURCES

Bornes 272 à 296 (Robert aux bornes des Pyrénées)
Bornes 261 à 280 (Alain Gillodes)

Textes des Traités (Robert aux bornes des Pyrénées)

Vers le sud-est

Vers l'ouest

BORNES FRONTIÈRES


Commentaires