Cromlechs de Lous Couraus

CROMLECHS DE LOUS COURAUS
960m

3 janvier 2021

NB : L'altitude mentionnée ici est approximative.

INFOS

Les Cromlechs de Lous Couraus sont un ensemble de 16 cercles de pierre disposés sur une longueur de 200m sur une terrasse surplombant le Plateau du Bénou et le village de Bilhères-en-Ossau.

Dans les années 1840, au moment où la découverte de constructions mégalithiques en Europe vient enrichir le patrimoine monumental historique dont l'identification et la préservation sont au centre des préoccupations de responsables politiques, l'administration confie à des personnels départementaux le soin de répertorier tout œuvre bâtie en rapport avec ces préoccupations. C'est ainsi que l'inspecteur Badé, en charge des Monuments historiques des Basses-Pyrénées, publie en 1843, dans un Bulletin de la Société des Sciences, Lettres et Arts de Pau, un rapport où il identifie plusieurs cercles circulaires de pierre debout sur le Plateau du Bénou et que les habitants de la Vallée d'Ossau considéraient alors comme des restes de fortifications des Maures, selon la coutume locale de l'époque d'attribuer à ce peuple tous les monuments dont ils ne connaissaient pas l'origine. A cette même période, la pensée dominante des archéologues étaient que les mégalithes avaient été édifiés par les celtes, notamment les Gaulois, et l'inspecteur Badé relie ainsi les cromlechs qu'il a recensé à cette culture.

En 1867, dans un article de la Revue archéologique, intitulé Dolmen et cromlechs situés dans la vallée d'Ossau, Paul Raymond décrit les Cromlechs de Lous Couraus d'Accaus, aux côtés de deux autres ensembles du Bénou que sont ceux de Houndas et de Arriu Beig. L'auteur décrit ainsi un ensemble de 13 cercles sur une longueur de 200m environ et d'un diamètre variant de 3m à 8m pour 9 d'entre eux, 4 n'ayant pu être mesuré à cause des ronces. Les pierres formant les cercles font de 1m à 1m40 et sont enfouies environ de moitié, leur nombre variant de 18 à 23 pour chaque cercle. Au centre, à peu de profondeur, se trouve un second cercle souterrain et des charbons de bois de sapin. Il n'y a ni traces d'inhumation ni ossements et les pierres des enceintes offrent une surface unie à l'intérieur et brute à l'extérieur.

En 1869, après une visite en Vallée d'Ossau, Lord Talbot de Malahide publie, dans les comptes rendus de l'Académie royale d'Irlande, 3 gravures représentant des cercles de pierre situés sur une terrasse dominant le Gave d'Ossau et qui sont probablement ceux des Cromlechs de Lous Couraus. L'auteur les identifie à des cercles druidiques, donc de culture celte.

En 1871, Paul Raymond propose d'interpréter les Cromlechs de Lous Couraus, en l'absence de fouilles, comme appartenant très anciennement à l'organisation sociale des ossalois.

En 1889, les Cromlechs de Lous Couraus d'Accaus sont classés aux Monuments historiques.

Entre 1948 et 1955, Georges Laplace effectue des relevés des cercles de pierre et des tumuli de la moyenne et haute Vallée d'Ossau. Il fait ainsi des recherches sur le Plateau du Bénou, avec notamment les Cromlechs de Lous Couraus, mais aussi dans le Vallon du Soussouéou, dans la Vallée du Gave de Brousset et dans la Vallée du Gave de Bious.

Plus récemment, plusieurs cercles sont fouillés, notamment par Patrice Dumontier. Une datation, à priori faite sur des charbons découverts à l'intérieur des monuments, permettrait de situer l'un des cercles entre -770 et -180 avant J.C. Mais il semble que ces dates peuvent être remises en question car elles signeraient plutôt une réutilisation des cercles. Dans ce cas, il est possible que les Cromlechs de Lous Couraus d'Accaus remontent au Néolithique moyen ou récent, soit entre -4000 et -3300.

31 décembre 2019

CHRONOLOGIE

Une hypothèse permet d'envisager que les Cromlechs de Lous Couraus d'Accaus sont édifiés entre -4000 et -3300, avec une fonction cultuelle et symbolique. Puis, toujours dans cette même hypothèse, entre -770 et -180, les cercles de pierre sont à nouveau utilisés dans un but inconnu. Bien longtemps après, au XIXe siècle, des archéologues s'intéressent à ces monuments et les identifient, par erreur, comme des constructions de culture celtique. A la fin du XXe siècle et au début du XXIe siècle, des fouilles et des datations sont effectuées et laissent supposer l'hypothèse d'édification et de réutilisation postérieure des Cromlechs de Lous Couraus d'Accaus.

LEXIQUE

Les Cromlechs de Lous Couraus d'Accaus sont des cromlechs dans le sens où ils sont des monuments composés de pierres dressées et mises en terre en cercle, probablement avec une fonction cultuelle et symbolique, même si une fonction funéraire ne peut être totalement exclue.

31 décembre 2019

TOPONYMIE

Souvent écrit ou désigné comme les Cromlechs de Lous Couraus, le nom complet de ces cercles de pierre situés au-dessus du Plateau du Bénou est Cromlechs de Lous Couraus d'Accaus.

Les Cromlechs de Lous Couraus d'Accaus ne sont identifiés ni sur la Carte de Cassini (1815), ni sur les Cartes de l'Etat-Major (1820-1866), ni sur les Cartes IGN de 1950.

Couraus vient du latin coronas qui signifie cercles. Lous signifie les. Lous Couraus signifie ainsi les cercles. Ce sont effectivement des pierres plantées en cercle dans la terre.

Accaus fait référence au lieu-dit où se trouvent ces cercles de pierre. En 1870, Paul Raymond écrit que le quartier était nommé Courrège de Caüs ou encore Acaüs. Marcellin Bérot relève, dans un même secteur mais assez large, le toponyme la caou d'accaous, qui est une tautologie de caou, coou, caouba, qui est certainement dérivé du latin cavus qui signifie profond. Ces termes s'appliquent à un couloir raide, à un ravin encaissé, avec toujours une idée de grande profondeur. Le secteur nommé Accaus comprend effectivement quelques couloirs ravinés.

Cromlech est un terme anglais qui vient du vieux gallois crom qui signifie courbe, plié, tordu, et du vieux gallois lech, qui signifie pierre plate. Parfois écrit cromlec'h, c'est un terme souvent utilisé dans le langage courant pour évoquer les enceintes circulaires de pierres dressées. Les scientifiques estiment parfois ce terme impropre, faisant couramment référence à des cercles, mais aussi parfois à des quadrilatères, des ovales ou des hémicycles.

Les Cromlechs de Lous Couraus signifierait donc les cercles de pierre des cercles, ce qui en fait une tautologie, une répétition. Le nom complet de Cromlechs de Lous Couraus d'Accaus signifierait les cercles de pierre des cercles du lieu-dit Accaus, ou encore plus littéralement, les cercles de pierre des cercles du ravin profond.

SITUATION

3 janvier 2021

METEOTutoriel météo

Météo Cromlechs de Lous Couraus (meteoblue)

TOPOS

Les topos du Bouquetin Boiteux passant aux Cromlechs de Lous Couraus.


31 décembre 2019

SOURCES

RP 234 - Préhistoire et figures originales de préhistoriens... (Geneviève Marsan)
BSSLAP 1843 - Rapport adressé à M. le Ministre l'Intérieur (M. Badé / BNF)
RA 15 - Dolmen et cromlechs situés dans la vallée d'Ossau (Paul Raymond / BNF)
Estives d'Ossau, 7000 ans de pastoralisme dans les Pyrénées (divers / HAL)
Les cercles de pierre - 1ère partie (Jacques Blot)
Les cercles de pierre - 2ème partie (Jacques Blot)
Cromlechs (Base Mérimée)
Petit dictionnaire toponymique des Pyrénées (Romain Bourbon / MonHélios)
La toponymie - La vie des hommes de la montagne (Marcellin Bérot / Editions Milan)
Les mots du mégalithisme (Mégalithes-Morbihan)
Cartes (Site Géoportail)

3 janvier 2021

3 janvier 2021

3 janvier 2021

3 janvier 2021

3 janvier 2021

3 janvier 2021 - Panneau informatif

MÉGALITHES


Commentaires