Grassette à grandes fleurs

Grassette à grandes fleurs

Pinguicula grandiflora
Photo Bouquetin Bigleux ©

LES INFOS PAS TRÈS VRAIES (MAIS PAS TROP FAUSSES)

La Grassette à grandes fleurs est aussi puérile que le Doronic à grandes fleurs avec qui elle passe son temps à faire des concours ridicules plutôt que d'aller se laver. C'est pourquoi la Grassette a la peau grasse et gluante. Beurk.

La Grassette bouffe des insectes. C'est plus facile qu'un bœuf.

Extrait du manuel du Bouquetin Bucolique

Photo Bouquetin Bigleux ©

LES INFOS PAS FAUSSES (ET PLUTÔT VRAIES)

- Famille et noms
Famille des Lentibulariacées.

Autres noms : Viola d'aigua (Catalan), Grasilla (Espagnol), Muki-belar handia (Basque), Limaquèra (Occitan).

- Type biologique
Plante hémicryptophyte (plante dont les bourgeons d'hiver se développent au niveau du sol) à rosette (plante qui persiste en hiver sous forme de rosette de feuilles souvent plaquées contre le sol).

- Hampe et taille
Plante vivace de petite taille, 20cm au plus. Hampe (pédoncule nu non feuillé, partant de la souche et portant une ou plusieurs fleurs) dressée, velue, et retombante vers le haut.

- Fleurs
Floraison de avril à août.

Fleur violet pourpre ou lilas. Tache blanche presque rectangulaire à la gorge, striée de pointillés sombres. Lobes inférieurs de la corolle (formée par les pétales) aussi larges que longs. Lobe central inférieur échancré à tronqué. Éperon (prolongement creux de la corolle ou du calice, pouvant contenir du nectar) droit, étroit et allongé, plus long que la moitié du reste de la corolle.

- Feuilles
Feuilles vert très clair, en rosette (feuilles réunies en cercle, le plus souvent sur plusieurs épaisseurs et à la base de la tige, au niveau du sol), aux bords enroulés vers l'intérieur. Feuilles gluantes, un peu plus longues que larges.

- Fruits
Fruits coniques.

- Humidité et pH du sol
Plante hygrophile (plante des sols détrempés), surtout sur calcaire (plante se développant sur un sol au pH basique).

- Répartition globale
Espèce endémique du sud-ouest de l'Europe.

- Répartition pyrénéenne
Dans les Pyrénées, plante présente dans les rochers et éboulis frais et humides, plus ou moins suintants, dans les marécages de pente, les bords de sources et des ruisseaux, les pelouses marécageuses à Carex de Davall, depuis l'étage collinéen (jusqu'à 800m, versant nord, jusqu'à 1000m, versant sud) jusqu'à la base de l'étage alpin (2200m à 2800m, versant nord, 2400m à 3000m, versant sud). Espèce présente sur l'ensemble de la chaîne, et peu commune sur l'ensemble du versant nord.

- Divers
Les grassettes poussent dans des lieux où l'azote assimilable fait souvent défaut. Afin de profiter d'un complément en matières azotées, la plante piège de petits insectes qui restent collés sur les feuilles gluantes et visqueuses. Ils ont ensuite digérés grâce à un suc sécrété par les glandes.

Le nom de genre des grassettes, Pinguicula, vient du latin pinguis, qui signifie gras. Leurs feuilles sont gluantes et visqueuses, comme la peau d'une limace, d'où leur nom occitan limaquèra.

Dans les Pyrénées, les anciens utilisaient les feuilles de grassette pour soigner les plaies, les coupures et les œdèmes. Pour favoriser la cicatrisation, il fallait poser le côté visqueux de la feuille fraîche contre la plaie. Cet usage était également connu ailleurs.

Photo Bouquetin Bigleux ©

SOURCES

Nouvelle flore illustrée des Pyrénées (Marcel Saule / Editions du Pin à Crochets)
Découvrir la flore des Pyrénées (Françoise Laigneau / Rando éditions)
Grassette à grandes fleurs (jpdugene)
Grassette à grandes fleurs (Tela Botanica)

Photo Bouquetin Bigleux ©

Photo Bouquetin Bigleux ©

Photo Bouquetin Bigleux ©

Commentaires