Primevère vraie (Coucou)

Primevère vraie (Coucou)

Primula veris

Image issue de la vidéo "Arche de Piedrafita, Lac de Piedrafita"

LES INFOS PAS TRÈS VRAIES (MAIS PAS TROP FAUSSES)

Du haut de ses 20cm, la primevère fait un peu cloche. Pas futée pour deux sous. Ni pour trois. L'oseille, c'est pas son truc. Au final, la primevère officie mal. Elle s'en fout. Elle n'est pas croyante.

La primevère est jaune. Elle le vaut bien. Déflorée par les abeilles nymphos et les bourdons lubriques qui butinent de la donzelle à tour de trompe, la pauvre fille a les cornes bien grandes. "Tiens, voilà la cocue !", pouvait-on entendre, de mars à juin, dans les lisières forestières et sur les pelouses. C'était à une époque lointaine, lorsque la nature était encore peu civilisée. Le temps passant, le téléphone arable aidant, cocu devint coucou. La primevère préfère.

Extrait du manuel du Bouquetin Bucolique

LES INFOS PAS FAUSSES (ET PLUTÔT VRAIES)

Famille des Primulacées. 10 à 30cm.
Floraison de mars à juin.

Aussi appelée Primevère officinale ou Coucou.

Plante vivace, de taille naine à petite, velue et à rhizome (tige souterraine possédant des racines adventives et produisant des tiges aériennes à la saison favorable). Rhizome épais muni de fortes racines.

Feuilles en rosette (feuilles étalées en cercle) à la base de la plante. Feuilles ovales à bords échancrés, brusquement rétrécies en se rapprochant de la tige. Feuilles à réseau de nervures en creux.

Fleurs nombreuses, en ombelle (pédoncules floraux tous insérés au même point de la tige), à l'extrémité d'une hampe qui dépasse les feuilles. Fleurs en cloche, toutes penchées d'un même côté. Calice (ensemble des sépales) renflé et dilaté, couvert de poils blanchâtres. Corolle (ensemble des pétales) jaune vif à taches orangées à l'intérieur. Fleurs odorantes.

Pollinisée par abeilles et bourdons.

Espèce présente en Europe et en Asie.

Dans les Pyrénées, espèce caractéristique des prairies et plante que l'on trouve également dans des bois clairs, des haies à basse altitude, en lisières forestières et dans des pelouses jusqu'à 2200m. Espèce présente sur l'ensemble de la chaîne.

SOURCES

Nouvelle flore illustrée des Pyrénées (Marcel Saule / Editions du Pin à Crochets)
Les plantes par la couleur (Thomas Schauer, Claus Caspari, Stefan Caspari / Delachaux et Niestlé) Guide de la faune et de la flore (Wilhelm Eisenreich, Alfred Handel, Ute E. Zimmer / Flammarion)
Primevère vraie, Coucou (site jpdugene.com)
Primevère officinale (site Nature Midi-Pyrénées)

TOPOS

Les topos du Bouquetin Boiteux où a été vu la Primevère officinale.
Arche de Piedrafita, Lac de Piedrafita
Au bord de la piste, avant le passage en hors-sentier dans le bois, en début de parcours.

Punta de la Tosquera, Punta Tarmanones
En début de parcours, dans la première montée.

VIDEOS

Les vidéos du Bouquetin Bigleux où apparaît la Primevère officinale.
Arche de Piedrafita, Lac de Piedrafita ; Punta de la Tosquera, Punta Tarmanones

Commentaires