Lis martagon

Lis martagon

Lilium martagon

Photo Katy Moulineau © - Page Facebook Kat'images

LES INFOS PAS TRÈS VRAIES (MAIS PAS TROP FAUSSES)

Avec ses fleurs roses et ses petites tâches de rousseur, le Lis martagon est beau. Certes. Mais le Lis martagon est arrogant. Il ne pousse que chez les riches. En juin ou juillet, perché jusqu'à 2800m sur sa tige de 1m50, il regarde tout le monde de haut. D'ailleurs, ou d'ici, on ne sait pas trop, il est de notoriété privée que le presque célèbre Gérard Bartaba, botaniste qui a le nez long comme Cléopâtre, c'est un détail peu intéressant ici, aime abuser de l'expression "fier comme martagon". Tout le monde s'en fout.

Le Lis martagon, donc, ne se sent plus pisser. Pour une fleur ce n'est pas très gênant. Ça l'est bien plus pour ma grand-mère. Ou mon grand-père. De toutes façons, il ne faut pas pousser mémé dans les orties. Ni dans les martagons. Cela n'a aucun sens. Sauf à vouloir l'héritage. Mais on s'égare.

Extrait du manuel du Bouquetin Bucolique

LES INFOS PAS FAUSSES (ET PLUTÔT VRAIES)

Famille des Liliacées. 30 à 150cm.
Floraison de juin à juillet.

Plante vivace, de moyenne à grande taille.

Tige ronde et glabre, verte et tâchée de rouge.

Bulbe souterrain écailleux.

Grandes fleurs de 2 à 5cm, pendantes, en grappes lâches, rose terne à pourpre, avec tâches foncées à l'intérieur. 5 à 10 fleurs à l'extrémité des tiges. 6 pièces florales dont 3 sépales (pièces les plus extérieures formant le calice et qui supportent la corolle) et 3 pétales (pièces formant la corolle), de 28 à 35mm de long, enroulées vers l'extérieur. Étamines rosées dépassant largement de la corolle.

Feuilles en verticilles (groupe de plus de deux feuilles qui naissent au même niveau de la tige, en anneau; de 3 à 10 pour le Lis martagon) dans la partie inférieure ou moyenne de la tige, plus haut, les feuilles alternent. Feuilles larges, elliptiques, vertes foncées et luisantes.

Plante de demi-ombre, que l'on trouve sur les sols calcaires riches, surtout dans les bois mais aussi dans les landes à rhododendrons, les zones humides, les prairies et les broussailles jusqu'à 2800m.

Fleurs mangées par le chevreuil.
Pollinisation par des papillons diurnes et des sphinx.

Photo Katy Moulineau © - Page Facebook Kat'images

SOURCES

Fleurs des Pyrénées, faciles à reconnaître (Philippe Mayoux / Rando éditions)
Les plantes par la couleur (Thomas Schauer, Claus Caspari, Stefan Caspari / Delachaux et Niestlé)
Guide de la faune et de la flore (Wilhelm Eisenreich, Alfred Handel, Ute E. Zimmer / Flammarion)
Lis martagon (site jpdugene.com)

TOPOS

Les topos du Bouquetin Boiteux où a été vu le Lis martagon.
Pic Gaziès, Turon Garié, Soum d'Aas, Lacs d'Ayous
En fin de parcours, dans la descente des Lacs d'Ayous.

Lacs d'Ayous, Pic Peyreget
En début de parcours, dans la montée des Lacs d'Ayous.

Lac d'Ilhéou, Pic de Nets
En fin de parcours, sur le sentier qui descend à flanc de montagne après le Lac d'Ilhéou et au-dessus de la piste.

Marmida, Pic Bricoutou
En fin de parcours, vers la fin du Vallon d'Annès, avant l'entrée de la forêt.

Pic Peyreget, Lacs d'Ayous (Grand Tour de l'Ossau) ; Brèche inférieure de Moundelhs
En fin de parcours, dans le bois, peu avant le Col long de Magnabaigt et la descente vers le Lac de Bious-Artigues.

VIDEOS

Les vidéos du Bouquetin Bigleux où apparaît le Lis martagon.
Pas de vidéo actuellement.

Commentaires