Pyrénées - Borne frontière 278

Croix frontière 278

Le Visaurin, Croix frontière 278, Castillo de Acher

Surlignage photoshop de la gravure

LE RÉCIT PEU CRÉDIBLE

Reine de tous mes désirs, de tous mes rêves. Je me penchai enfin au-dessus d'elle et je contemplai, émerveillé, la croix et le nombre 278 gravés sur la roche rouge. Rouge, comme le sol qui s'étendait tout autour de moi. Je me remémorai alors les avertissements de la vieille brouche décrépie : "Renie tes désirs ! Renie tes rêves ! Renie cette croix maudite ! Elle est gravée sur la roche rougie par le sang des hommes qui avant toi osèrent défier la montagne et sa gardienne ! Nul n'en est revenu !". C'est à cet instant que j'entendis le terrible cri. Puis je la vis. Elle était là. Affreuse et mortelle. Son nom me hantera à jamais. Arlette !

Extrait des Voyages de Jean le Mythomane

POSITION

Croix sur un rocher formant arête, un peu à l'ouest du col d'Arlet que les Espagnols appellent Coa-el-Rey.

La frontière suit la ligne de faîte jusqu'au pic d'Arri, où se rencontrent les crêtes de Banasse et de Couècq, s'en détache en ce point et s'incline davantage vers le Sud pour aboutir au pic de Gabedaille, appelé Signal d'Espelunguère dans la triangulation géodésique des Pyrénées.


Convention additionnelle du Traité de délimitation du 14 avril 1862

Croix et nombre 278 gravés sur le dessus d'une roche rougeâtre indiquée par un cairn, un peu à l'ouest du Col d'Arlet.

Emplacement, vue vers l'ouest

INFOS

Article 1.
La ligne séparatrice des Souverainetés de France et d’Espagne, depuis l’extrémité orientale de la Navarre jusqu’au val d’Andorre, partira du sommet de la Table des Rois, dernier point désigné au procès-verbal d’abornement dressé en exécution de l’article 10 du Traité de limites du 2 décembre 1856, et suivra la crête principale des Pyrénées jusqu’au pic de Gadedaille, en s’avançant de l’Occident à l’Orient entre la vallée française d’Aspe et la vallée espagnole d’Anso.


Traité du 14 avril 1862

La Croix frontière 278 fait partie des 154 bornes, numérotées de 273 à 426, définies par le Traité du 14 avril 1862 délimitant la frontière allant de la Table des Trois Rois au Port de Boué. Elle est intégrée à la délimitation spécifiée dans l'Article 1 de ce même traité.

TOPOS

Les topos du Bouquetin Boiteux passant à la Borne frontière 278.
Pic d'Aillary, Lac d'Arlet
Vers le km 7, arrivée au Col d'Arlet. Peu après, en montant vers le Pic d'Aillary à l'ouest, passage au niveau de la croix et de son cairn. Deuxième passage, vers le km 8, après un aller-retour au Pic d'Aillary.

SOURCES

Bornes 272 à 296 (Robert aux bornes des Pyrénées)
Bornes 261 à 280 (Alain Gillodes)
Etape 25, Arlet (Michel Molia)

Textes des Traités (Robert aux bornes des Pyrénées)

Vue vers l'est/nord-est

Vue vers l'est
Vue vers l'ouest

Vue vers le sud

AUTRES BORNES FRONTIÈRES


Commentaires