Narcisse bulbocodium

NARCISSE BULBOCODIUM

Narcissus bulbocodium

Photo Bouquetin Bigleux ©

LES INFOS PAS TRÈS VRAIES (MAIS PAS TROP FAUSSES)

Selon le musicien-botaniste Gérard Armstrong, qui passa dans le métier sans tambour ni trompette, il n'y a que les sourds qui s'en foutent, le Narcisse bulbocodium est une petite fleur qui se reconnaît à ce qu'elle joue de la musique quand on lui souffle dans les fesses. C'est rigolo. 

Extrait du manuel du Bouquetin Bucolique

Photo Bouquetin Bigleux ©

LES INFOS PAS FAUSSES (ET PLUTÔT VRAIES)

- Famille et noms
Famille des Amaryllidacées.

Autres noms : Narcisse trompette (Français), Trompette de méduse (Français), Narcis bulbocodi (Catalan), Narciso de olor (Espagnol), Hoop-petticoat narcissus (Anglais), Hoop-petticoat daffodil (Anglais), Petticoat daffodil (Anglais), Scented narcissus (Anglais).

- Type biologique
Plante vivace géophyte (plante vivace complètement invisible en hiver, les organes gorgés de réserves qui persistent au cours de la mauvaise saison sont entièrement souterrains) à bulbe.

- Tige et taille
Plante de petite taille, de 10 à 30cm. Tige glabre.

- Fleurs
Floraison de février à avril.

Fleur solitaire, peu odorante, jaune, conique, à couronne allongée de plus de 1cm. Périanthe (enveloppe florale remplaçant le calice et la corolle) issu d'une spathe (grande bractée enveloppant l'inflorescence) membraneuse, réduit, et prolongé par 6 divisions égales et étroites. Étamines égales et arquées. Style long, dépassant ou non de la fleur.

- Feuilles
2 à 4 feuilles vertes, très étroites, en gouttière, et égalant ou dépassant la tige. *Feuilles vertes légèrement bleutées, linéaires et étroites, moins de 1cm de large, radicales (disposées à la base de la tige, car elles s'attachent à la racine) et aussi longues que la tige.

- Bulbe
Bulbe (tige souterraine très courte recouverte de feuilles modifiées ou de bases foliaires) ovoïde (de forme ovale), de la taille d'une noisette.

- Humidité et pH du sol
Plante mésophile (plante indicatrice de sécheresse modérée) à mésohygrophile (plante des sols modérément humides), surtout sur silice (plante se développant sur un sol au pH acide).

- Répartition globale
Espèce présente dans le sud-ouest de la France, dans la Péninsule ibérique, et au Maroc.

- Répartition pyrénéenne
Dans les Pyrénées, plante présente à l'ouest de la chaîne et au centre du versant nord jusqu'à la Haute-Garonne, dans les pâturages, landes à Bruyères et Ajoncs, depuis l'étage inférieur (jusqu'à 800m, versant nord, 1000m, versant sud) jusqu'au bas de l'étage montagnard (800m à 1700m, versant nord, 1000m à 1900m, versant sud).

- Étymologie
Narcisse, en grec narkissos, vient de narkê, qui signifie torpeur, assoupissement, et qui a donné aussi le terme narcotique. Les fleurs des narcisses, même les moins odorantes, sont réputées étourdissantes.

- Légendes
Selon la mythologie grecque, Narcisse, un jeune homme d'une grande beauté, s'éprit tellement de son reflet dans l'eau qu'il se laissa mourir en se contemplant. Il fut changé en une fleur qui porte désormais son nom, le narcisse. Aujourd'hui, ces fleurs sont devenus le symbole de l'amour de soi.

SOURCES

Nouvelle flore illustrée des Pyrénées (Marcel Saule / Editions du Pin à Crochets)
Découvrir la flore des Pyrénées (Françoise Laigneau, Rando éditions)
Narcisse bulbocodium (jpdugene.com)
Trompette de méduse (Tela Botanica)
Baseflor (Philippe Julve)


Photo Bouquetin Bigleux ©

Photo Bouquetin Bigleux ©

FLORE


Commentaires