Chocard à bec jaune

Chocard à bec jaune

Pyrrhocorax graculus

Photo Roland Clerc © - Faune-valais.ch

LES INFOS PAS TRÈS VRAIES (MAIS PAS TROP FAUSSES)

Après de longues recherches, effectuées par une multitude de chercheurs sachant chercher, après de longs débats effectués par des débateurs sachant débater, après de longues expériences, effectuées sur des cobayes pas toujours d'accord, un comité d'experts, de savants, de spécialistes, et ma grand-mère, a formellement approuvé que le Chocard à bec jaune a un bec jaune. Mais cela fait encore polémique.

De plus, car trois plus ce serait trop, selon l'ornithologue marseillais Gérard Pastaga, le Clochard boit du jaune. Mais il semble que cet éminent spécialiste éthylique n'était pas très frais lors de sa déclaration. Un comité d'experts débat encore de la pertinence de l'information.

Extrait du manuel du Bouquetin Bucolique

LES INFOS PAS FAUSSES (ET PLUTÔT VRAIES)

- Habitat
Le Chocard à bec jaune, sociable toute l'année, vit en colonie d'une centaine d'individus. Il fréquente les pâtures de haute montagne, avec des façades de falaises et des ravins rocheux, nichant dans des crevasses de rocher, ou sous les toits des bâtiments. En été, il se trouve au-dessus de la ligne des arbres mais, en hiver, il redescend un peu plus bas, dans les hautes vallées, notamment en s'installant localement près des villages et des stations de ski.

En Europe, le Chocard à bec jaune est endémique des zones montagneuses et vit entre 1260 et 2880m, même si il peut nicher dès 600m dans les Balkans. En Afrique du Nord, sa répartition s'échelonne de 2880 à 3900m et dans l'Himalaya, de 3500 à 5000m.

En Europe méridionale et centrale, il est présent en Espagne (Sierra Nevada, Monts Cantabriques), en France (Pyrénées, Alpes), en Italie (chaîne des Abruzzes) et dans les montagnes de la péninsule balkanique. Des populations isolées vivent dans le Rif, l'Atlas, la Corse et la Crête. En Asie, le Chocard à bec jaune vit dans tous les principaux massifs (Caucase, Monts Zagros, Massif de l'Elbrouz). Son aire se poursuit vers l'est (Altaï, Monts Sayan, Himalaya) jusqu'en Chine. Il est également présent en Syrie, au Liban et en Israël, mais il n'y vient peut-être uniquement qu'en hiver.

Photo Roland Clerc © - Faune-valais.ch

- Morphologie
A l'âge adulte, le Chocard à bec jaune mesure environ 38cm, a une envergure de 75 à 79cm, un poids de 160 à 254g, et il n'existe pas de différence entre les mâles et les femelles. Son plumage est entièrement noir, avec des reflets vert bleuâtre sur les ailes et la queue. La queue est relativement longue, dépassant largement le bout des ailes, et est un peu arrondie à son extrémité. Il possède un bec court et fin, légèrement recourbé et qui est de couleur jaune vif, voire jaune-orangé, ce qui est l'une des principales différences avec le Crave à bec rouge avec lequel il peut se confondre. Les pattes du Chocard à bec jaune sont rouges.

Les jeunes possèdent un plumage noir terne, sans reflets, avec un bec couleur corne, qui vire assez précocement au jaune. Les pattes, brun mat ou noires, deviennent rouges dès le premier printemps.

Le Chocard à bec jaune a un vol souple, planant et acrobatique, profitant des ascendances thermiques et des mouvements d'air rapides.

Photo Roland Clerc © - Faune-valais.ch

- Régime alimentaire
Le Chocard à bec jaune se nourrit surtout au sol, consommant des insectes, en particulier des coléoptères, des araignées et des vers de terre, qu'il déterre du sol ou qu'il déloge des crevasses. Il consomme également des baies et des fruits, des déchets, et se saisit volontiers de petites charognes comme les souris mortes. Il constitue souvent des réserves en poussant les petits fragments de sa collecte dans des fissures de roches avec des mouvements rapides de son bec.

- Cycle de vie
Le Chocard à bec jaune effectue sa reproduction de mai, voire fin avril, à juillet. C'est en principe un nicheur solitaire mais il est fréquent de voir de nombreux couples s'installer à proximité les uns des autres. La ponte est de 3 à 6 œufs, qui sont couvés de 17 à 21 jours par la femelle alors que le mâle ravitaille le nid. Une fois les œufs éclos, les petits restent de 21 à 30 jours dans le nid, durant lesquels ils sont nourris par leurs parents. Puis ils prennent leur envol et d'autres adultes peuvent alors remplir cette tâche.

Le Chocard à bec jaune peut vivre jusqu'à 11 ans.

Photo Roland Clerc © - Faune-valais.ch


SOURCES

Guide de la faune et de la flore (Wilhelm Eisenreich, Alfred Handel, Ute E. Zimmer / Flammarion)
Chocard à bec jaune (site Bouquetin Pyrénées)
Chocard à bec jaune (site Oiseaux.net)

Commentaires