Piméné

Piméné


TOPONYMIE PRESQUE VRAIE (MAIS COMPLÉTEMENT FAUSSE)

Selon des sources lubriques, ce nom a été donné par des bergers qui aimaient les p'tits nénés de la bergère. Bref, le lieu est séduisant.

Il ne semble pas y avoir de meilleure explication.

NB : Il est à noter qu'il existe également le Petit Piméné. C'est dire si ils étaient minuscules.

Extrait du dictionnaire du Bouquetin Béotien

TOPONYMIE CERTAINEMENT VRAIE

Pimené vient de la contraction de "pic" et du gascon "méné" qui signifie mine.

TOPOS

Les topos du Bouquetin Boiteux où apparaît le nom Piméné.
Petit Pimené, Pimené
Piméné se retrouve donc dans la dénomination du sommet Piméné et de son voisin, légèrement plus bas, le Petit Piméné. En suivant la crête vers le sud, se trouve également le Col du Piméné. Sur le versant ouest du massif, près du Ravin de Sanyou, se trouvait autrefois la mine de "La Providence", exploitant le plomb et la pyrite. Il semble qu'elle fut longtemps utilisée. De plus, une fonderie de minerai a été construite en 1732 au lieu-dit du Chaos de Coumely, au pied du versant ouest du massif et non loin de "La Providence", vers le Pont du Couret et fonctionna jusqu'à la Révolution. Quelques autres mines étaient disséminées autour de Gavarnie, du Plateau de Saugué à la Vallée d'Ossoue ou du côté de la Cascade de Gavarnie. Il est donc possible que le nom du sommet provienne de là.

SOURCE

Petit dictionnaire toponymique des Pyrénées (Romain Bourbon / MonHélios Editions)
Patrimoines du Pays des Vallées des Gaves, de Lourdes à Gavarnie, le Lavedan (Site internet)
Annales des Mines (1853, série 5, volume 4)

Commentaires